Le Scarabée

Accueil > Contributions > Anthologie de François Béranger, "Le vrai changement c’est quand (...)

Anthologie de François Béranger, "Le vrai changement c’est quand ?"

dimanche 24 octobre 2004, par Le Scarabée

Le 26 octobre, sortie nationale du coffret "Le vrai changement c’est quand ?".

Une anthologie en 3 CD et 1 DVD, et un livret de 48 pages avec une autobiographie illustrée de photos personnelles et de documents d’époque.

François Béranger, disparu en octobre 2003, était l’un des symboles de l’après Mai 68. Boudé par les médias, il a malgré tout su rallier durant plus de trente ans un public militant et révolté.

Né en 1937, fils d’un père tourneur et syndicaliste et d’une mère couturière à la maison, il abandonne ses études pour rejoindre une troupe de théâtre qui se produira à travers l’Europe. En 1958, il doit effectuer son service militaire en Algérie où il passera dix-neuf mois et d’où il reviendra profondément marqué. Durant une permission, il épouse Martine, et , de retour à la vie civile, devient père. Il entre à l’ORTF où il est régisseur, réalisateur ou chef de production.

En 1968, à 31 ans, plus âgé que la moyenne des contestataires, il ressort la guitare et compose des chansons engagées. En 1969, un premier 45 tours sort chez CBS. "Tranche de vie" dénonce la censure et le manque de liberté ressenti par les jeunes. Le premier album sort en 1970, avec des titres comme Natacha. Très sollicité pour ses spectacles, il surprend tout le monde en s’adjoignant des musiciens américains expérimentaux, le groupe Mormos.

En désaccord avec sa maison de disque, il reprend sa liberté et construit sa carrière concerts après concerts. Dès son troisième album, "la chaise", sorti en 1974, il est déjà inspiré par les musiques du monde. Il rencontre le guitariste Jean-Pierre Alarçen avec qui il travaillera cinq ans. Les salles sont combles, malgré le silence des médias, désarçonnés par des chansons trop contestataires et au format inhabituel, comme Paris-Lumière, titre de 19 minutes, sur le cinquième album, "L’alternative". Un live sort en 1977.


En 1979, il sort son plus grand succès populaire, "Mamadou m’a dit", sur l’album "Joue pas avec mes nerfs". En 1982, très vite déçu par François Mitterrand, il chante "Le changement c’est quand ?" (album "Da Capo").

Fatigué par l’enchainement des concerts, il se consacre à d’autres passions. Il revient en 1989 avec son dixième album "Dure Mère", suivi de sa première tournée depuis 7 ans. Il reste plus que jamais un marginal révolté contre le système. Une nouvelle fois, il rencontre des problèmes avec sa maison de disque, rachetée par une multinationale. Antoine Crespin, du label "Futur Acoustic", le signe et réédite l’intégral de sa discographie.

En 1997, Il sort un nouvel album, "Le cactus", et la tournée qui suivra sera enregistrée. En 2003, il enregistre un album de chansons de Félix Leclerc, "19 chansons de Félix", qui sortira après sa mort.

Artiste marginal et tendre, témoin de son époque, François Béranger nous a quitté le 14 octobre 2003.

Le 26 octobre 2004 , sortie nationale

"Le vrai changement c’est quand ?"
Une anthologie en 3 CD et 1 DVD, et un livret de 48 pages avec une autobiographie illustrée de photos personnelles et de documents d’époque.

2004 Futur Acoustic
Distribution M10

TM

Messages